INSPIREZ MOI

EXPLORER PAR REGION

Afrique & Océan indien Afrique du Nord & Moyen-Orient Amérique du Nord Amérique latine & Caraibes Asie Europe

Equateur et Galapagos

Réputé pour ses îles Galapagos et pour sa position géographique au degré 0, L’équateur est une destination majeure pour la découverte de biodiversité et d’espèces endémiques.

Réputé pour ses tortues géantes et pour sa position géographique au degré 0, L’équateur est une destination majeure pour la découverte de biodiversité et d’espèces endémiques.

L’équateur : voyage au centre du monde

Territoire d’exception, l’équateur se présente sur la scène mondiale comme une destination de choix pour sa biodiversité, ses paysages et son histoire. Les Andes, l’Amazonie, la côte Pacifique et les Galapagos partagent le pays en 4 écosystèmes pour des découvertes naturelles aussi riches que diverses. Les villes de Cuenca et Quito abritent quant à elles un patrimoine culturel immense et sont classées par l’Unesco. Les villes coloniales sont surprenantes par leurs couleurs et leurs architectures, mais le pays est surtout apprécié pour sa nature luxuriante, sa faune, et sa flore. C’est d’ailleurs dans l’archipel des Galapagos, sanctuaire de vie sauvage, que Darwin a développé sa théorie sur l’évolution. De nombreux scientifiques s’y rendent pour explorer la vie marine tout au long de l’année, dont les tortues marines, les manchots, otaries et poissons multicolores. En contraste, la cordillère des Andes se prolonge en équateur avec son imposante « Allée des Volcans », où Cotopaxi, le volcan actif le plus haut du monde et une cinquantaine d’autres sommets volcaniques reposent.

Avec notre agence, personnalisez votre voyage en Equateur selon vos envies et votre budget pour une expérience sur mesure. Hôtels luxueux ou nuit chez l’habitant, location de voiture ou transport privé, service guidé ou en totale autonomie, choisissez la manière de voyager qui vous correspond le plus.

NOS VOYAGES ET CIRCUITS EN EQUATEUR ET AUX GALAPAGOS

Croisière d’exception à la découverte des îles Galapagos

Durée suggérée
6 Jours
Budget Moyen
7,250 $CA
Séjour aventure dans un catamaran luxueux à la découverte de l’archipel des Galapagos et sa biodiversité. Encadrement par un équipage, chef cuisinier et un guide local francophone à bord du Catamaran durant tout le séjour.

Roadtrip dans les montagnes de l’Equateur

Durée suggérée
13 Jours
Budget Moyen
2,175 $CA
Lacs, montagnes, volcans, sommets enneigés… la partie andine de l’Equateur regorge de secrets à dénicher. Les villes coloniales de Quito et Cuenca, classées par l’Unesco, sont des étapes majeures entre vos excursions en pleine nature et vos visites culturelles.

Voyage nature en Equateur à la découverte de sa biodiversité

Durée suggérée
15 Jours
Budget Moyen
4,725 $CA
Circuit en Equateur : séjour éco responsable dans les différents écosystèmes du pays à la découverte de l’archipel des Galapagos, des Andes, et de la biodiversité amazonienne. Guide francophone sur les excursions mentionnées dans l’itinéraire jour par jour

INFOS PRATIQUES POUR VOYAGER EN EQUATEUR ET AUX GALAPAGOS

Carte d’identité de l’Équateur

Superficie : 283 560 km²

Capitale : Quito

Contexte Géographique : Situé entre l’Equateur est l’un des plus petits pays d’Amérique du Sud avec une superficie de 283 560 km². La plus grande méga diversité de la planète a son foyer en Équateur, le centre du monde.

Population : 17 millions d’habitants

Décalage horaire : -5h GMT

Langues : l’espagnol (langue officielle), le quechua et, en Amazonie, le shuar et le waorani, entre autres.

L’espagnol est la langue officielle et elle est parlée par 78% de la population. Il existe plusieurs langues autochtones entre les régions andines et amazoniennes. Le quechua, le shuar et le waorani sont les plus répandus.

Monnaie : le dollar américain (USD)

Régime : République, régime présidentiel

Religion : Catholique (85%)

Électricité : 110 V et prise à 2 fiches comme aux Etats-Unis.

 

Climat et météo : Quand voyager en Equateur ?

La géographie complexe du pays est marquée d’une grande variété de climats, de paysages, et d’écosystèmes, et par la présence de la cordillère des Andes. Sur des distances très courtes, ce territoire est marqué par des changements climatiques et se partage en 4 grandes régions.

La zone côtière est touchée par un climat tropical, avec des étés plus frais, de décembre à avril et des hivers plus chauds. Le taux d’hygrométrie est aussi plus élevé durant la période hivernale avec des pluies plus importantes de janvier à avril.

Dans les Andes, les températures oscillent de 12 à 18 °C toute l’année La saison sèche offre des journées très ensoleillées malgré les nuits très froides, idéale pour des randonnées dans les sommets de l’altiplano. Cette partie de la cordillère est plus tempérée que le tronçon péruvien.

En Amazonie, la saison des pluies se déroule aussi de janvier à septembre avec des pluies torrentielles, où la chaleur et l’humidité augmentent considérablement.

Enfin, Les Galapagos sont des îles volcaniques au milieu de l’océan Pacifique, berceau d’une grande biodiversité animale. Les températures varient de 20 à 34 °C, avec un pic de chaleur entre décembre et juin.

 

Altitude en Équateur

Les itinéraires touristiques principaux du pays traversent la cordillère et ses zones d’altitude comme Quito (2850m), Otavalo (2530m), Cuenca (2534m) ou Riobamba (2534m). Dès que l’on dépasse les 2500m, on peut être sujet au « soroche » ou mal des montagnes, dans certains cas, des formes graves peuvent nécessiter une prise en charge médicale. Pour éviter toutes complications, soyez très vigilants à l’évolution des symptômes et prévoyez une journée d’acclimatation avant d’entamer des randonnées. Reposez-vous à l’hôtel, mangez léger, buvez beaucoup d’eau et surtout évitez l’alcool, les effets de l’altitude devraient disparaître en quelques jours. L’infusion de feuilles de coca est aussi utilisée par les locaux pour apaiser ces maux, vous en trouverez dans tous les marchés et restaurants, c’est beaucoup plus agréable au goût que de mâcher les feuilles directement.

Comme pour tous voyages, une consultation avec votre médecin traitant est recommandée spécialement si vous souffrez de problèmes cardiaques ou de pression artérielle.

 

Gastronomie et boisson

L’équateur témoigne d’une cuisine simple mais d’un échantillon de saveur varié. Dans les Andes, les restaurants proposent un festival de soupe et chaque région à sa propre version à base de légumes, céréales, tubercules ou viande. Les plats les plus répandus sont un mélange d’une portion de riz, pomme de terre, poulet ou poisson.

En montagne, les équatoriens sont friands du cuy, un cochon d’inde grillé et surtout consommé pour les occasions spéciales, car relativement cher. Les llapingachos, crêpes de pommes de terre et de fromage, sont un incontournable de la cuisine locale.

Sur la côte, les mets à base de poisson sont typiques comme l’encebollado, à base de manioc et d’oignons.

Niveau dessert, Les glaces traditionnelles de paila sont réalisées à partir de jus de fruits frais : taxo, mûre, fruits de la passion, guanábana sont parmi les saveurs les plus communes.

Sur les marchés, on retrouve beaucoup de fruits exotiques : bananes, papayes, pastèques, ananas ou mangue, les jus de fruits frais y sont d’ailleurs délicieux. Le chocolat chaud à base de cacao local est une boisson réconfortante après les longues marches dans les Andes.

Parmi les breuvages les plus traditionnels de l’Equateur, des boissons préparées avec des herbes ou des graines de maïs fermentées sont consommées : la Chicha de Maiz, la Horchata ou la Guayusa.

Les bières Pilsener et la Club sont les plus populaires mais des productions artisanales sont parfois proposées. En revanche, les locaux trinquent rarement sans un rhum ou l’aguardiente, boisson nationale élaborée à partir de la canne à sucre.

En ce qui concerne l’eau, il est préférable d’acheter de l’eau en bouteille.

 

Visa pour un voyage en Equateur

Pour les ressortissants du Canada, un visa n’est pas nécessaire pour un séjour inférieur à 90 jours, un passeport en cours de validité est suffisant. Les touristes qui arrivent dans le pays ont droit à un visa touristique de 90 jours, renouvelable une fois auprès du ministère de l’Immigration.

 

Santé et sécurité

Consulter les normes sanitaires pour le COVID-19.

Vaccination hors COVID-19

Si aucune vaccination n’est exigée pour entrer en Equateur, le vaccin DT-Polio est vivement conseillé et votre médecin peut vous encourager à faire ceux contre la rage, la typhoïde, l’hépatite A et B. Celui contre la fièvre jaune est fortement recommandé dans la région de l’Amazonie. Dans tous les cas, une protection efficace contre les moustiques est primordiale pour éviter toutes autres infections transmises par les moustiques comme le paludisme ou la dengue. En prévention, utilisez des vêtements longs, des produits répulsifs, et dormez sous une moustiquaire.

L’eau du robinet est à éviter car elle est non potable dans certains quartiers des villes et dans la plupart des zones rurales. Vous pouvez la purifier avec des cachets ou acheter de l’eau minérale dans les commerces.

Avant de partir, consultez un médecin, si vous avez une condition de santé sensible, surtout pour vous rendre dans les zones d’altitude. N’oubliez pas de souscrire à une assurance voyage qui couvrira vos soins médicaux et le rapatriement sanitaire en cas de besoin.

Enfin, n’oubliez pas de vérifier si de nouvelles restrictions ont été mises en place face à la crise sanitaire du COVID-19.

Pour ce qui est de la sécurité, l’Equateur est un pays relativement sûr, mais il convient tout de même de prendre quelques précautions propres à tout voyage, plus particulièrement à Quito, à Guayaquil, et dans les stations balnéaires de la côte Pacifique :

–        Garder son sac à dos devant et son sac à main bien fermé

–        Ne pas laisser ses affaires personnelles sans surveillance dans un bar, un restaurant ou tout autre lieu public (sac sur les genoux et téléphone rangé)

–        Ne pas sortir ou changer de l’argent dans des lieux très fréquentés

–        Éviter de mettre en évidence ses objets de valeur (bijoux, appareils photo)

 

Que mettre dans sa valise pour votre circuit en Equateur et aux Galapagos ?

La différence de climat en Equateur est importante d’une région à l’autre, il faudra donc adopter un équipement en fonction de votre itinéraire. Gardez à portée de main votre passeport avec des photocopies, coordonnés de la compagnie d’assurance, argent liquide, espèces (en $US de préférence), numéro de téléphone d’urgence et votre appareil photo pour capturer les beaux paysages de ce voyage.

Pour les temps pluvieux ou en cas d’imprévu climatique, le K-way et le poncho en plastique sont très utiles surtout pendant la saison des pluies en Amazonie et en montagne. Pour les randos, il est recommandé d’apporter des vêtements légers et chauds, des chaussures de marche confortables si possible imperméables. Dans l’ensemble du pays, l’indice UV est très fort et il sera nécessaire de se protéger avec une bonne crème solaire, utiliser un chapeau et des lunettes de soleil. Pour les zones côtières, les Galapagos et l’Amazonie on opte pour des vêtements d’été et des sandales.

Enfin, si vous vous rendez dans la jungle, la crème anti-moustique et les vêtements longs légers seront vos alliés.

Dans votre trousse de toilette, prenez seulement le nécessaire et votre pharmacie personnelle. Attention à ne pas dépasser le poids autorisé (20kg par personne + bagage à main), car l’excès de bagage est très onéreux.

QUE VOIR, QUE FAIRE LORS DE VOTRE VOYAGE EN EQUATEUR ET AUX GALAPAGOS?

Quito

Capitale de l’Equateur, Quito s’étale entre montagnes et vallées au cœur des Andes, à 2850m d’altitude. Le sommet de la colline Panecillo, où se trouve la statue de la Vierge, permet d’apprécier la géographie si particulière de la capitale. Probablement la ville coloniale la mieux préservée d’Amérique latine, la métropole fut classée Patrimoine mondiale par l’Unesco. Flânez dans les rues pour découvrir les monuments du centre-ville. L’église de la Compagnie des Jésuites est un « must-do » pour son décor baroque et son intérieur recouvert de feuilles d’or. Autour de la place de l’Indépendance, se trouvent l’incontournable palais présidentiel et la cathédrale. Derrière une somptueuse façade blanche, l’église de San Francisco abrite une belle collection de près de 3500 œuvres d’art.

Plus au Nord, le quartier de Mariscal est réputé pour sa vie nocturne.

 

 

Les Îles Galápagos

L’archipel des Galapagos est l’habitat de milliers d’espèces marines, terrestres et aériennes. Entre paysages lunaires et une biodiversité incroyable, cet archipel volcanique est composé d’une vingtaine d’îles et d’une quarantaine d’îlots, où chacune possède un écosystème et une faune endémique propre. C’est d’ailleurs ici que Darwin développa la théorie sur l’évolution des espèces.

Entre plages de sable et formations volcaniques, il est possible d’observer des tortues géantes, des iguanes, de nombreuses variétés d’oiseaux, sans compter la vie sous-marine.

Pour profiter des Galapagos, comptez un budget important pour explorer plusieurs îles ou partir en croisière. Le droit d’entrée dans cette réserve protégée s’élève déjà à 100US et les îles sont accessibles seulement par voie aérienne depuis Quito ou Guayaquil.

Isabela, San Cristobal et Santa Cruz sont les destinations les plus populaires.

 

 

Amazonie

La forêt amazonienne représente environ 50 % des terres équatoriennes. Moins populaire que les séjours en montagne et aux Galapagos, c’est un lieu parfait pour partir à l’aventure. Puerto Misahualli est un bon point d’entrée pour rejoindre les communautés autochtones comme celle de Shiripuno. Si la jeunesse des villes a adopté un mode de vie occidental, les peuples plus reculés continuent d’utiliser les savoirs ancestraux dans leur quotidien. Optez pour un safari au milieu de la faune et la flore locale dans la réserve Cuyabeno ou partez à la rencontre d’un chaman à la découverte des plantes médicinales. Un périple qui vous permettra de réfléchir sur votre rapport à la nature.

 

Cuicocha

Du haut de ses 3064m d’altitude, le lac volcanique de Cuicocha est une des merveilles naturelles du pays. Situé au pied du volcan endormi de Cotacachi, le cratère est recouvert d’une étendue d’eau et d’un paysage verdoyant. Les passionnés de nature y trouveront un lieu propice à l’observation de la flore avec plus de 400 espèces présentes, notamment des orchidées. Autour du lac, des randonnées d’un ou plusieurs jours sont possibles. Comptez au moins 5h pour faire le tour complet de la lagune. Des barques à moteur permettent d’explorer les rives et se rapprocher des deux îlots au centre, où se trouve le canal de los esuenos (ou canal enchanté).

Pour une expérience unique, prévoyez de passer la nuit chez l’habitant, vous y goûterez peut-être la spécialité locale, le cuy.

 

Le volcan cotopaxi

Incontournable des Andes équatoriennes, le parc Cotopaxi renferme le volcan actif le plus haut du monde, d’une élévation de 5897 mètres. Pour les voyageurs sportifs, des excursions jusqu’à son sommet sont possibles, mais ce trek nécessite une très bonne condition physique. Le premier tronçon est accessible à tous les visiteurs en voiture et permet de monter jusqu’à 4600 mètres. À partir de cette étape, beaucoup de visiteurs (de tous niveaux) continuent une ascension de 300 mètres de déniveler jusqu’au refuge José Rivas pour un plus beau panorama. Certains poursuivent jusqu’au pied du glacier à 5000 mètres. Attention à l’altitude, pour les personnes sensibles, cette petite randonnée paraît simple mais l’air diminue et il devient difficile de respirer.

La promenade autour de la Lagune de Limpapungo est aussi un incontournable du parc pour observer les animaux de la zone, à cheval ou à pied.

 

Lagune de Quilotoa

Dans la cordillère centrale, à proximité de la ville de Latacunga, se situe la lagune de Quilotoa (4000 m). Encore difficile d’accès, ce site a conservé son authenticité et son écrin sauvage à l’écart des principaux itinéraires touristiques. Les eaux aux couleurs émeraude resplendissent à la lueur du soleil, aux versants des montagnes. Deux options s’offrent à vous, un aller-retour au cratère de la lagune avec un dénivelé de 400 mètres ou un trek un peu plus doux autour de la lagune.

 

Baños

Destination connue pour ses eaux thermales, Baños est aussi une étape principale pour se diriger vers la vallée des volcans ou rejoindre l’Amazonie. Très fréquentée par les touristes, la zone n’est pas si calme mais de nombreuses activités et excursions sont proposées. Les bains thermaux offrent une vue irréelle sur Tungunrahua (5029 m), un volcan entré régulièrement en éruption. Pour les plus aventureux, vous pouvez vous jeter à l’eau en rafting dans les rivières agitées des environs ou faire la route des cascades à vélo ou en bus. Au programme : les célèbres cascades de “Pailón del Diablo” déferlent au milieu d’une jungle dense entre les ponts suspendus et les escaliers vertigineux. C’est depuis son mirador, en contrebas, que l’on peut observer toute son immensité. Un peu plus loin, se trouve aussi une autre cascade « el Manto de la Novia ».

 

Cuenca

La ville coloniale de Cuenca est une étape agréable entre les Andes et l’Amazonie. Classée au Patrimoine Mondiale de l’Humanité par l’Unesco, la ville mérite une escale d’au moins une journée pour apprécier son ambiance conviviale et sa splendeur architecturale. Flânez dans les rues pavées du centre historique, entre les maisons blanches, les églises, les parcs fleuris, ou le marché aux fleurs. Ne manquez pas de visiter l’atelier Ortega où sont fabriqués les chapeaux de Panama. Dans le quartier de Barranco, vous pouvez admirer les somptueuses maisons le long de la rivière Tomepamba.

Aux alentours de Cuenca se trouvent aussi Gualeceo et Chordeleg, des villages d’artisans, une excursion idéale pour dénicher des souvenirs uniques et originaux.

 

Otavalo

Au Nord de la cordillère, Otavalo est connu pour son marché, considéré comme le plus grand d’Amérique du Sud. Parmi l’un des lieux les plus visités du pays, cette manifestation attire une foule de touristes mais aussi de locaux. Les rues regorgent de produits locaux, de tissus colorés et brodés, de hamacs et d’autres bels objets fabriqués artisanalement. Les Otavaleños se faufilent dans les ruelles, habillés d’une tenue traditionnelle à la fois élégante et discrète.  Pour les femmes, l’uniforme usuel combine une blouse blanche ornée de broderies florales et d’un foulard, alors que les hommes se parent d’un poncho bleu et d’un chapeau.

Profitez d’être dans les Andes pour entreprendre une expérience gustative locale avec un cours de cuisine ou un simple déjeuner dans une cantine de la ville.

NOS PHOTOS DE VOYAGE EN EQUATEUR ET AUX GALAPAGOS

Vous cherchez un circuit qui vous ressemble?

Ensemble, créons un itinéraire sur-mesure adapté à vos envies

ou contactez nous +1 514 789 2446

Vous souhaitez partir en croisière culturelle?

Ou partir fin 2021 - 2022, quel pays est ouvert?

Vous voyagez en groupe?

Voyagez en toute tranquillité
PROXIMITÉ
Notre agence est à taille humaine, notre service 100% personnalisé. Nous construisons ensemble un itinéraire qui vous correspond.
PRIX
Nous travaillons en direct avec nos partenaires locaux, et vous garantissons le meilleur rapport qualité prix.
SÉCURITÉ
Notre priorité pendant votre voyage. Sur place, bénéficiez d’une assistance francophone 24h/24 en cas d’urgence. La plupart de nos partenaires sont labellisés Safe Travels.
AUTHENTICITÉ
Notre lien étroit avec nos fournisseurs sur place nous permet de vous proposer des itinéraires originaux, proposant le meilleur des destinations.