EXPLORER PAR REGION
Afrique Amérique Latine Asie Europe Polynésie & Océanie Proche & Moyen-Orient Terres Polaires

Les jardins à visiter absolument à Kyoto

14 novembre 2023

Kyoto est renommée pour ses jardins traditionnels, dont certains sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Profitez d’un voyage à Kyoto au Japon pour découvrir ce trésor culturel du Japon à travers l’art du jardinage et de la contemplation de la nature. Chaque jardin a son propre caractère et son histoire, ce qui les rend uniques et incontournables. Les jardins de Kyoto sont conçus selon des principes esthétiques et philosophiques profonds. Ils incarnent des éléments tels que la simplicité, l’harmonie, l’équilibre, et l’union entre l’homme et la nature. Ils sont souvent considérés comme des espaces de méditation et de contemplation. Il existe plusieurs types de jardins à Kyoto, chacun ayant sa propre caractéristique. Promenade contemplative, envie de thé, préférence pour les jardins secs ou de mousses, voici une sélection non-exhaustive de quelques jardins remarquables à découvrir selon votre envie du moment.

 

Que faire à Kyoto? Découverte des jardins japonais de la ville.

jardin kyoto voyage japon

Niché au pied du mont Uryuyama, Enko-ji est un temple Zen Rinzai japonais. Il séduit par ses érables en automne et la mélodie envoûtante de sa fontaine suikinkutsu. On y accède par une route sinueuse à travers les quartiers résidentiels du nord-est de Kyoto, créant une atmosphère campagnarde. Enko-ji offre des jardins impeccables, des édifices magnifiques et une vue imprenable sur Kyoto. Lors de votre voyage à Kyoto la visite commence par une allée bordée de majestueux pins japonais, menant au superbe jardin sec Honryutei. Plus loin, le jardin de mousse Jyu-gyu no niwa enchante en automne et abrite une rare fontaine suikinkutsu produisant une mélodie de koto. À l’intérieur, une salle de méditation zazen invite à la sérénité. Une dernière balade révèle une vue panoramique sur Kyoto, un cimetière et un modeste sanctuaire shinto Toshogu. Ainsi perché, peut-être y apercevrez-vous Heian-jingu, situé à quelques kilomètres de là. Sans doute connaissez-vous déjà son célèbre torii vermillon de 25 mètres de haut situé à l’entrée, près du canal Okazaki. L’esplanade spacieuse tapissée de cailloux donne sur le bâtiment principal, mais la véritable beauté réside dans les sublimes jardins intérieurs et les étangs. En fin de saison des sakura, les cerisiers pleureurs offrent une vue spectaculaire avec leurs branches roses, ajoutant à la splendeur de l’ancienne capitale.

 

Jardins des mousses : un incontournable de Kyoto

jardin kyoto voyage japon

Situé à Arashiyama, au nord-ouest de Kyoto, le petit temple bouddhiste Gio-ji est une perle rare à ne pas manquer lors de votre voyage à Kyoto. Son jardin, paré de dix-sept espèces de mousses, s’épanouit sous les majestueux érables. L’automne revêt ce sanctuaire d’une beauté singulière, lorsque les feuilles flamboient en une palette d’oranges et de rouges. Les érables japonais momiji projettent leur ombre, offrant une toile multicolore en automne, tandis que les chaudes journées estivales révèlent une verdure apaisante. Des échantillons des dix-sept variétés de mousses du jardin sont exposés, invitant à une exploration botanique miniature. Autour du temple, une charmante forêt de bambous ajoute une touche zen à ce paysage unique. Toujours à l’ouest de Kyoto, Saiho-ji est un temple bouddhiste, surnommé Kokedera, et regroupe pas moins de 120 espèces de mousses. Sa beauté et sa grande pureté en font un incontournable pour qui cherche un lieu de paix et de recueillement. Son accès est néanmoins particulièrement complexe. Impossible de réserver sur Internet ou par téléphone, le temple n’accepte les réservations que par courrier, réalisées quelques semaines à l’avance. Un anachronisme qu’il convient de respecter et qui permet d’y croiser peu de touristes occidentaux. Une fois à l’intérieur, le cheminement commence par une séance de prière et de calligraphie qui peut durer jusqu’à une heure. Ainsi, le visiteur est ensuite dans les meilleures dispositions spirituelles pour s’imprégner des lieux.

 

Les jardins secs de Kyoto : la contemplation au programme 

jardin kyoto voyage japon

Ryoan-ji, temple Zen Rinzai, se niche au pied de la montagne Kinugasa-yama, au nord-ouest de Kyoto. Il est célèbre pour son jardin de pierres, créé au 15ème siècle et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Le jardin sec karesensui de Ryoan-ji évoque une zénitude pure à des visiteurs envahit soudain de spiritualité. Lors de votre voyage à Kyoto, laissez-vous vous aussi toucher par la grâce de ce lieu dont la quinzaine de rochers émergent dans un océan de graviers. L’exploration se poursuit harmonieusement à travers le parc boisé, le magnifique étang aux nénuphars Kyoyochi et d’autres jardins verdoyants ou secs. Direction ensuite le nord-est de la cité et le quartier de Higashiyama. C’est ici, accessible depuis le Chemin de la Philosophie, que vous trouverez le temple de Ginkaku-ji. Ce temple bouddhiste du 14ème siècle signifie Pavillon d’Argent, bien qu’il soit en bois laqué. L’on y trouve un splendide jardin sec aux vertus zen évidentes. Chemin faisant, vous y trouvez également une forêt de bambous et un jardin de mousses, offrant un joli panorama sur la ville.

Où boire un thé dans un jardin lors de votre séjour?

jardin kyoto voyage japon

Vous connaîtrez sûrement le cérémonial du thé sur le bout des doigts si vous optez pour un voyage à Kyoto. Mais il existe bien des façons de célébrer cet art de vivre. Pourquoi pas dans un jardin japonais ? Celui de Shosei-en est rattaché au temple Higashi Hongan-ji, à proximité de la gare JR de Kyoto. Si la qualité esthétique et immersive des jardins est indéniable (notamment son grand étang enjambé par de superbes ponts), le lieu vaut aussi et surtout pour ses remarquables pavillons de thé. Parmi eux, citons les maisons Tekisui-ken et Rinchi-tei, qui permettent des dégustations les pieds dans l’étang depuis 1884. Un moment rare et raffiné, à l’image de votre voyage.

 

AUTRES ARTICLES