EXPLORER PAR REGION
Afrique Amérique Latine Asie Europe Polynésie & Océanie Proche & Moyen-Orient Terres Polaires

Les Chutes Victoria : y voyager, les situer, info pratique

10 avril 2024

Guide complet des Chutes Victoria : découverte, visite et conseils de voyage

Dans cet article, vous trouverez toutes les infos nécessaires sur les Chutes Victoria: histoire, info pratique, quand s’y rendre…

Nos voyages aux Chutes Victoria

voyage chutes victoria ou se situent

Où se situent les Chutes Victoria ? ( pas en Afrique du Sud!)

Une merveille naturelle à la frontière de 2 nations : Zambie et Zimbabwe

Afrique du Sud? Namibie? Voire Tanzanie? Beaucoup ignorent ou se trouvent ces chutes spectaculairtes. Nichées au cœur du majestueux fleuve Zambèze, les Chutes Victoria sont une frontière naturelle entre deux pays africains emblématiques : le Zimbabwe et la Zambie. Cet ensemble spectaculaire de cascades est localisé presque à mi-chemin du fleuve Zambèze, qui s’étire sur 2 574 kilomètres et est le quatrième plus long fleuve d’Afrique.

Le contexte géographique des Chutes

Le plateau central africain, où le Zambèze prend sa source avant de s’élargir et de chuter avec fracas, offre un contexte géographique unique aux Chutes Victoria. Le fleuve serpente à travers six pays, et c’est entre les villes de Livingstone, en Zambie, et Victoria Falls, au Zimbabwe, que l’on peut observer cette merveille, là où le fleuve se précipite dans une gorge étroite formant la plus grande étendue d’eau tombante du monde.

Les Chutes Victoria : histoire de leur formation

Les Chutes Victoria ne sont pas seulement une splendeur à contempler, elles sont aussi un témoignage de l’histoire géologique ancienne. Formées il y a environ deux millions d’années lors du Miocène, les chutes sont le résultat d’un processus d’érosion complexe. La coulée basaltique, sur laquelle le Zambèze coule, a été fissurée par le mouvement tectonique et érodée par l’eau, créant ainsi les spectaculaires gorges que nous connaissons aujourd’hui.

Cartographie des Chutes Victoria

Pour apprécier pleinement l’étendue et la localisation des Chutes Victoria, une carte est indispensable. Une visualisation cartographique permet de saisir l’ampleur des chutes, leur emplacement par rapport aux frontières nationales, ainsi que les points d’accès et les parcs nationaux qui les entourent, comme le Mosi-oa-Tunya en Zambie et le parc national de Victoria Falls au Zimbabwe.

voyage chutes victoria afrique du sudvoyage chutes victoria afrique du sud

Découverte Historique des Chutes Victoria

L’exploration de David Livingstone

En novembre 1855, l’explorateur écossais David Livingstone fut le premier Européen à poser les yeux sur les Chutes Victoria. Embarqué dans une quête pour cartographier les voies navigables de l’Afrique, il voyagea en canoë avec des guides locaux et arriva à ce que les locaux nommaient «Mosi-oa-Tunya» — «la fumée qui gronde». En l’honneur de sa reine, Victoria, Livingstone nomma ce spectacle de la nature «Chutes Victoria», une dénomination qui allait devenir emblématique bien au-delà des frontières du continent.

Les chutes dans la culture locale

Bien avant que Livingstone ne les documente, les Chutes Victoria avaient une place importante dans la culture et les croyances locales. Pour les peuples Kololo et Makololo, les chutes étaient un lieu de culte, respectées pour leur puissance et leur beauté. Elles servaient également de site pour des rituels spirituels, et on croyait qu’un esprit protecteur, Nyaminyami, résidait dans les eaux tumultueuses.

Impact post-découverte

Après leur «découverte» par Livingstone, les Chutes Victoria sont devenues un point d’intérêt majeur pour d’autres explorateurs et, finalement, pour le tourisme international. Cette reconnaissance a apporté une attention mondiale à la région, mais elle a aussi introduit des défis en matière de conservation et de respect des traditions locales. Le récit de la découverte par Livingstone est souvent raconté, mais il est essentiel de reconnaître et de célébrer l’histoire millénaire des chutes et leur signification pour les communautés indigènes.

agence voyage zimbabwe chutes victoria

Comment se rendre aux chutes victoria ?

En avion : les portes d’entrée aériennes

Pour les voyageurs internationaux, les vols sont la voie la plus rapide pour approcher les Chutes Victoria. Les aéroports les plus proches sont l’aéroport international de Victoria Falls au Zimbabwe et l’aéroport international Harry Mwanga Nkumbula à Livingstone, en Zambie. De nombreuses compagnies aériennes proposent des vols réguliers depuis les grandes métropoles mondiales. Une fois sur place, des services de navette ou des taxis peuvent vous conduire directement aux chutes.

Sur la route : transferts et circuits touristiques

Pour ceux qui préfèrent la route, il existe des services de bus et des transferts depuis les villes et aéroports environnants. De plus, plusieurs opérateurs de tourisme offrent des circuits qui comprennent le transport terrestre jusqu’aux chutes, ce qui peut inclure des visites guidées et des arrêts dans des sites d’intérêt culturel et historique en cours de route.

Explorer sur place : se déplacer autour des chutes

Une fois à destination, les visiteurs ont plusieurs options pour explorer la région. Les taxis et les bus locaux sont disponibles pour des déplacements courts. Pour les plus aventureux, la location de vélos ou de scooters ou une balade à cheval peut offrir une manière plus intime de découvrir le paysage local. Et pour ceux qui recherchent une perspective différente, des vols en hélicoptère ou en micro-léger offrent des vues aériennes spectaculaires des chutes et des gorges avoisinantes.

agence voyage botswana riviere chobe animaux safari

Quand partir et visiter les Chutes Victoria ?

La visite des Chutes Victoria peut varier considérablement selon la saison choisie. Chaque période de l’année offre une expérience différente, façonnée par le climat et le débit des eaux.

La saison des pluies : un spectacle de puissance

Durant la saison des pluies, de novembre à mars, les chutes sont à leur apogée, alimentées par les précipitations abondantes. C’est le moment où l’on peut voir les Chutes Victoria dans toute leur splendeur. Cependant, la brume épaisse générée par le débit massif peut limiter la visibilité et l’accès à certaines parties du site peut être restreint.

La saison sèche : une exploration approfondie

Entre avril et octobre, la saison sèche réduit le débit des chutes, offrant une visibilité claire des formations géologiques et permettant l’accès aux îles situées en amont des chutes. C’est également la période idéale pour ceux qui souhaitent explorer le fond des gorges ou s’adonner à des activités telles que le rafting ou les baignades dans les célèbres Devil’s Pool et Angel’s Pool, accessibles lorsque le niveau de l’eau est bas.

Conseils de voyage et périodes de pointe

Pour éviter les foules et bénéficier de tarifs de voyage plus avantageux, envisagez de visiter pendant les périodes creuses, souvent en début ou en fin de saison sèche. De plus, soyez attentifs aux fêtes locales ou événements spéciaux qui peuvent influencer l’affluence touristique.

agence voyage zimbabwe chutes victoria nature

Comment visiter les Chutes Victoria ?

Circuits touristiques guidés

Participer à un circuit touristique guidé est une manière populaire et instructive de visiter les Chutes Victoria. Des guides expérimentés fournissent non seulement des commentaires sur l’histoire et la géologie des chutes mais offrent également un aperçu des meilleures vues et opportunités de photographie. Les circuits peuvent varier, allant des promenades à la journée complète, incluant souvent des arrêts à des points de vue stratégiques et des passages sur des ponts suspendus pour une expérience immersive.

Aventures sur le fleuve zambèze

Pour une expérience plus tranquille, les croisières sur le fleuve Zambèze sont idéales, surtout au coucher du soleil, quand le ciel s’embrase de couleurs. Ces croisières offrent une perspective différente des chutes et permettent souvent d’observer la faune locale. Pour les amateurs de sensations fortes, le rafting en eaux vives est une option excitante pour découvrir les gorges du Zambèze en aval des chutes.

Vue des cieux : survols des chutes

Pour une expérience véritablement époustouflante, rien ne surpasse un survol des Chutes Victoria en hélicoptère ou en avion ultraléger. Ces vols offrent une vue panoramique et inoubliable des chutes, des gorges et de la rivière sinueuse, révélant toute l’étendue et la beauté de ce paysage naturel exceptionnel.

 

 

Découvrir et explorer les alentours des Chutes Victoria

La région des Chutes Victoria est un trésor d’activités et d’explorations possibles, offrant bien plus que la simple vue des chutes elles-mêmes. Voici comment vous pouvez profiter au mieux de votre séjour dans cette merveille naturelle.

Activités touristiques

Les alentours des Chutes Victoria regorgent d’activités pour satisfaire les amateurs d’aventure et les passionnés de nature. Partez pour un safari dans le parc national de Mosi-oa-Tunya, où vous pourrez apercevoir des éléphants, des girafes et peut-être même des rhinocéros. Pour les amateurs de sensations fortes, le rafting en eaux vives vous fera naviguer à travers les rapides tumultueux du Zambèze, tandis que les amateurs d’escalade pourront profiter de la vue depuis les sommets escarpés.

Logement et camping

Que vous cherchiez le confort d’un lodge de luxe ou l’expérience authentique d’un camping sous les étoiles africaines, la région des Chutes Victoria a de quoi répondre à tous les besoins. Le camping Victoria Chute St Philippe, par exemple, offre une expérience de proximité avec la nature tout en conservant un certain confort. Des options de séjour sont disponibles pour s’adapter à différents budgets et préférences.

Faune et flore autour des chutes

La biodiversité autour des chutes victoria est aussi riche que variée. Les forêts pluviales qui bordent les chutes abritent des espèces végétales endémiques, des arbres gigantesques aux orchidées délicates. Dans les parcs nationaux environnants, la faune prospère : de larges troupeaux d’éléphants aux antilopes discrètes, la vie sauvage est omniprésente. Les visiteurs peuvent choisir des visites guidées pour observer ces merveilles naturelles et en apprendre davantage sur les efforts de conservation en place.

 

 

 

AUTRES ARTICLES